DESCRIPTION DU PROCÉDÉ D’ÉVALUATION DE DÉPART

Rôle de l’évaluation de départ :

L’évaluation du candidat avant l’entrée en formation et la signature d’un quelconque contrat est
obligatoire.
Celle-ci permet à l’enseignant de cibler les forces et faiblesses de l’élève et donc de définir
approximativement le nombre d’heures de conduite dont le candidat aura besoin afin d’acquérir les
compétences pour être sécuritaire, autonome et pouvoir passer l’épreuve du permis de conduire. Pour
le client, l’évaluation de départ va lui permettre d’évaluer le budget moyen à allouer à sa formation.

Procédure de l’évaluation de départ :

L’évaluation de départ est effectuée de manière pratique par un enseignant de la conduite et de la
sécurité routière. Sa durée est d’environ 50 minutes et s’effectue à l’aide d’une feuille dite « d’évaluation
de départ » achetée chez un fournisseur de matériel pédagogique agréé.
(Voir document annexe)
Les différentes catégories et exercices effectués pendant l’évaluation de départ vont permettre d’évaluer
la concentration de l’élève, cibler ses connaissances et ses craintes, évaluer sa coordination motrice,
sa mémoire et son balayage visuel.

Cette fiche est composée de dix rubriques réparties de la manière suivante :

Renseignements d’ordre général :

  • Nom
  • Prénom,
  • Date de naissance,
  • Adresse,
  • Téléphone,
  • Nationalité,
  • Niveau scolaire,
  • Profession,
  • Correction oui / non & Acuité visuelle à chaque œil : gauche …/10 – droit …/10.
  • Incompatibilité,
  • Visite médicale : oui / non.

Expérience de la conduite :

  • Permis : B1 / AM / A1 et si oui, préciser la date d’obtention.
  • Conduite auto : jamais / moins de 5 heures / plus de 5 heures.
  • Avec qui ? amis / parents / auto-école.
  • Où (sauf auto-école) : ville / route / chemin.
  • Si pas auto : vélo / cyclo / moto / autre véhicule.

Connaissance du véhicule :

  • Direction : non / oui.
  • Embrayage : non / oui.
  • Boîte de vitesse : non / oui.
  • Freinage : non / oui.

Attitude à l’égard de l’apprentissage et de la sécurité routière :

  • Réponse : maîtriser la voiture et connaître le code.
  • Réponse : prévoir les difficultés et savoir y faire face.
  • L’apprentissage est une nécessité.
  • Réel désir d’apprendre à conduire.

Habilité :

  • Installation au poste de conduite.
  • Démarrage arrêt.
  • Manipulation.
    Ces trois critères sont notés en trois catégories :
    « F » pour Faible, « S » pour satisfaisant, « B » pour bien.

Compréhension et mémoire :

  • Compréhension.
  • Mémoire.
    Ces trois critères sont notés en trois catégories :
    « F » pour Faible, « S » pour satisfaisant, « B » pour bien.

Perception :

  • Trajectoire.
  • Observation.
  • Orientation.
    Ces trois critères sont notés en trois catégories :
    « F » pour Faible, « S » pour satisfaisant, « B » pour bien.
  • Regard : F1 / F2 / F3.

Émotivité :

  • En général : F / S / B.
  • Crispation : F / S / B.

Résultat de l’évaluation :

  • Total des résultats partiels.
    Il s’agit de faire le total les (-) et le total des (+) puis de calculer le résultat final.

Proposition : Volume de formation prévisionnel :

  • Théorie : …. heures.
  • Pratique : …. heures.
  • Proposition acceptée : oui / non.
  • Proposition retenue : théorie …. H & pratique …. H.

Grâce à une grille de référence, le résultat final va permettre de proposer un volume
de formation théorique et pratique prévisionnel adapté à l’élève.